Les formations

Le CFA Delépine propose des formations de différents niveaux, toutes réalisées en alternance.

A partir de 16 ans révolus, sous contrat d'apprentissage avec un employeur agréé, l'alternance entre le CFA et l'Entreprise permet au jeune d'accéder :
- au CAP PROELEC (Préparation et réalisation d'ouvrages électriques) 
- au BP ELECTRICIEN(NE) (Installation et équipement électrique)
- au BAC PRO MELEC (Métiers de l'électricité et de ses Environnements Connectés).
- au BTS Electrotechnique

A partir de la rentrée 2018, un cursus de 1 an sera mis en place pour le BAC PRO MELEC (destiné aux titulaires d'un baccalauréat général, technologique ou professionnel). 

Tous ces diplômes d'Etat reconnus par la profession sont qualifiants et permettent aux apprentis d'intégrer directement une entreprise.

- Vous pouvez vous faire une demande d'inscription à la formation qui vous intéresse directement en ligne grâce au formulaire de pré-inscription (disponible depuis la page d'accueil du site et depuis la rubrique "Apprenti").

- Ou tout simplement nous demander un complément d'information par le formulaire de contact ou par téléphone au 01 43 71 66 96.

 

AU PROGRAMME DES FORMATIONS

CAP PROELEC

Objectifs:
  • Acquérir des compétences professionnelles pour exécuter en toute sécurité, des tâches de niveau « ouvrier professionnel » sur des équipements et des installations courants faibles et courants forts (tableau électrique, disjoncteur, prises de courant, circuit éclairage, téléphonie, réseaux informatique et de communication, interphones, alarmes...) dans les domaines résidentiel et tertiaire ou des équipements industriels (armoires,coffrets...).
  • Intervenir sur des chantiers de construction ou de rénovation sous la responsabilité d'un chargé de travaux, dans le respect de la sécurité des biens, des personnes et de l'environnement.
Public concerné:

- CAP en 1 ou 2 ans : les candidats doivent être âgés de 16 à 30 ans (15 ans sous certaines conditions, prolongation de 26 à 30 ans accordée par la Région IDF).

Durée de la formation:

560 heures par an au CFA.

Rythme alternance:
L'enseignement par alternance à raison d'1 semaine au CFA et d'1 semaine en entreprise. La semaine en entreprise contribue à la formation du jeune en accentuant les connaissances théoriques en permettant l'acquisition du savoir-faire professionnel.
Modalité d'inscription:

Niveau minimum 3e.

  • Dossier scolaire
  • Tests écrits (français, mathématiques, logique et raisonnement)
  • Entretien de motivation.

- Le CAP PRO ELEC en 1 an est accessible pour les jeunes ayant un niveau terminale (enseignement général ou technologique).

Programme:

La semaine de cours au CFA est de 35 heures réparties dans les matières suivantes :

Matières techniques et ateliers

  • Électrotechnique
  • Lecture de plans / dessin technique
  • Atelier de réalisation
  • Habilitation électrique
  • Technologie, schéma électrique
  • Expérimentation, mesures électriques
  • Mise en service, maintenance
  • Prévention, santé environnement

Matières générales

  • Mathématiques
  • Sciences physiques / Chimie
  • Français
  • Histoire - géographie / Éducation civique et morale
  • EPS
Débouchés:

Vie active : électricien d'équipement. Nombreuses spécialisations rapidement accessibles par la pratique ou la formation continue (courants faibles, énergies renouvelables, réseaux extérieurs...).

Poursuite des études : BAC PRO MELEC en 2 ans (accès en 1ère) ou BP Electricien(ne) en 2 ans.

Résultats:

2015 : 86,8%

2016 : 84,3%

2017 : 87%

BAC PRO MELEC

Objectifs:
  • Devenir un technicien apte à agir sur le chantier dès sa conception et jusqu'à sa maintenance.
  • Devenir autonome et être capable d'animer une petite équipe de chantier en préparant l'organisation et l'exécution du travail.
  • Effectuer des opérations de mise en service, de contrôle et de dépannage.
  • Établir et interpréter des schémas et des documents techniques.
  • Utiliser des techniques et technologies, notamment électroniques et informatiques, pour intervenir sur des réseaux permettant la communication des équipements et récepteurs (réseaux Voix - Données - Images, systèmes de sûreté ou de sécurité des personnes et des biens, etc.).
Public concerné:

- BAC en 2 ou 3 ans : les candidats doivent être âgés de 16 à 30 ans (15 ans sous certaines conditions, prolongation de 26 à 30 ans accordée par la Région IDF).

(BAC en 2 ans par équivalence pour les titulaires d'un diplôme de niveau V dans la spécialité, ex: CAP PROELEC ou le BEP des métiers de l'électrotechnique).

- BAC en 1 an (à partir de la rentrée 2018) : les candidats doivent être âgés de 17 à 30 ans.

Durée de la formation:

- BAC en 2 ou 3 ans : 16 semaines pour 560 h par an au CFA.

- BAC en 1 an (à partir de la rentrée 2018) : 19 semaines pour 665h au CFA.

Rythme alternance:
L'enseignement par alternance à raison d'1 semaine au CFA et d'1 semaine en entreprise. La semaine en entreprise contribue à la formation du jeune en accentuant les connaissances théoriques en permettant l'acquisition du savoir-faire professionnel.
Modalité d'inscription:

BAC en 2 ou 3 ans

  • Dossier scolaire
  • Tests écrits :
    • Bac en 3 ans : français, mathématiques et logique.
    • Bac en 2 ans : français, mathématiques, électrotechnique, technologie et anglais.
  • Les candidats reçus aux tests écrits passent ensuite un entretien de motivation.

BAC en 1 an (à partir de la rentrée 2018) :

  • Constitution d'un dossier d'inscription.
  • Entretien de motivation.
Programme:

BAC en 2 ou 3 ans : 

La semaine de cours au CFA est de 35 heures réparties dans les matières suivantes :

Matières techniques et ateliers

  • Électrotechnique
  • Prévention, santé, environnement
  • Mise en service / Maintenance
  • Préparation d'une opération 
  • Travaux pratiques / Travaux dirigés.

Matières générales

  • Mathématiques
  • Sciences physiques / Chimie
  • Français
  • Histoire-géographie / Education civique et morale
  • Anglais
  • Économie et gestion
  • EPS
  • Éducation artistique.

BAC en 1 an  (à partir de la rentrée 2018) :

  • Économie - gestion
  • Informatique
  • Prévention Sécurité Environnement (PSE) - Sauveteur Secourite du Travail (SST)
  • Réalisation d'une installation
  • Livraison et dépannage d'une installation
  • Préparation d'un ouvrage. 
Débouchés:

Vie active : électricien, technicien, technico commercial.

Poursuite des études : BTS électrotechnique ou DUT.

Résultats:

2015 : 82,8% 

2016 : 80%

2017 : 87,9%

BP ELECTRICIEN(NE)

Objectifs:
  • Devenir un monteur électricien hautement qualifié, autonome et capable d'animer une petite équipe sur un chantier de taille réduite.
  • Détenir des connaissances économiques et commerciales de base permettant de gérer son chantier (coûts, délais, solutions,communication) avec les différents intervenants.
  • Être capable de préparer l'exécution d'un travail, d'ouvrir un chantier,d'en assurer l'exécution, la mise en suivi, le contrôle et la réception.
  • Détenir des compétences dans les courants faibles permettant de s'ouvrir sur les techniques de pointe de la gestion technique d'un bâtiment.
Public concerné:
Les candidats doivent être âgés de 16 à 30 ans (prolongation de 26 à 30 ans accordée par la Région IDF) et être titulaires d'un d'un diplôme de niveau V.
Durée de la formation:
La formation s'étale sur 2 ans à raison de 16 semaines par an au CFA (environ 560 heures).
Rythme alternance:
L'enseignement par alternance à raison d'une semaine au CFA et d'une semaine en entreprise. La semaine en entreprise contribue à la formation du jeune en accentuant les connaissances théoriques en permettant l'acquisition du savoir-faire professionnel.
Modalité d'inscription:
  • Dossier scolaire
  • Tests écrits : mathématiques, expression, connaissance du monde, anglais, étude d'équipement (technologie / schémas), électrotechnique.
  • Les candidats reçus aux tests écrits passent ensuite un entretien de motivation.
Programme:

La semaine de cours au CFA est de 35 heures réparties dans les matières suivantes :

Matières techniques et ateliers

  • Gestion des entreprises
  • Sécurité du travail
  • Voix Données Images VDI
  • Mise en service
  • Maintenance
  • Préparation d'un ouvrage
  • Prévention, santé, environnement.

Matières générales

  • Mathématiques / Sciences physiques
  • Expression et connaissance du monde
  • Anglais
Débouchés:

Vie active : électricien, technicien, création d'une entreprise.

Résultats:

2015 : 76,2%

2016 : 80,3%

2017 : 62,5%

BTS ELECTROTECHNIQUE

Objectifs:
  • Intervenir dans les secteurs de la production industrielle, du tertiaire et de l'habitat, ainsi que dans le transport et la distribution de l'énergie électrique, avec des missions d'ingénierie, de réalisation et de maintenance.
  • Assumer des activités de bureau d'études, d'atelier, de chantier, de maintenance et/ou de management.
  • Planifier, suivre et maitriser les coûts d'un chantier.
  • Disposer des compétences nécessaires pour travailler en toute autonomie et conduire une équipe d'intervenants en toute responsabilité.
Public concerné:
  • être âgé(e) de moins de 30 ans au moment de la signature de contrat (prolongation de 26 à 30 ans accordée par la Région IDF).
  • Et être titulaire d'un diplôme de niveau IV de la filière électrique (Bac Pro ELEEC ou MELEC)
Durée de la formation:

2 ans à raison de 20 semaines par an au CFA (environ 700 heures).

Rythme alternance:
2 semaines en entreprise / 2 semaines au CFA.
Modalité d'inscription:
  • Dossier scolaire
  • Entretien de motivation
  • Copie des diplômes obtenus.
Programme:

35 heures de cours par semaine

Matières techniques et ateliers

  • Construction des structures matérielles appliquée à l'électrotechnique
  • Sciences (physique appliquée)
  • Essais de systèmes
  • Génie électrique

Matières générales

  • Mathématiques
  • Culture Générale et expression
  • Anglais.
Débouchés:

Vie active : technicien, technicien chargé d'étude, technico-commercial, responsable de petit chantier, chef d'équipe, chargé d'essais et de mise en service, technicien de maintenance et d'entretien.

Poursuite des études : Licence professionnelle, école d'ingénieurs ou autres formations niveau II.

Résultats:

2015 : 91,6%

2016 : 92,9%

2017 : 91,7%