Les métiers

Traditionnellement, l'équipement électrique est un des métiers (ou corps d'état) du bâtiment. C'est naturellement un des plus récents, puisque certains tels les maçons existent depuis la nuit des temps.
L'équipement électrique appartient au second œuvre, terme qui désigne l'ensemble de travaux et ouvrages qui ne font pas partie du gros œuvre. L'électricité, la plomberie, l'isolation thermique ou phonique, le chauffage, la climatisation, la ventilation, l'étanchéité, les revêtements muraux et de sol, etc. Par opposition, on entend par gros œuvre, l'ensemble des ouvrages du bâtiment qui composent son ossature et sa stabilité.
Sur le plan de l'organisation des professions, l'équipement électrique est l'un des trois corps d'état techniques (électricité, plomberie, chauffage et climatisation). A eux trois, ils forment un sous-ensemble désigné par l'appellation équipement technique.

LA PRESTATION DE L'ENTREPRISE

Elle se détaille en plusieurs phases :

Etude- Conception  
La phase étude- conception permet à l'entreprise de déterminer un coût pour un ensemble de prestations et matériels détaillés dans le cahier des charges. Dans ce document, le maître d'ouvrage exprime son besoin en termes de fonctions, de services et de contraintes.

Réalisation
C'est la phase opérationnelle durant laquelle l'entreprise va agir sur le chantier.En environnement bâtiment, le planning sera le plus souvent déterminé en fonction de l'intervention des autres corps d'état.

Exploitation / maintenance
La conception de systèmes flexibles, évolutifs et ouverts a accru l'importance des phases situées après la réalisation. L'entreprise est appelée de plus en plus souvent à suivre l'exploitation de l'installation à travers les actions suivantes : vérification, inspection technique et entretien, dépannage et réparation du système, modification et rénovation du système, communication, information et formation du client.

De plus en plus forte, l'activité de maintenance se décline désormais sous diverses formes : maintenance de routine, maintenance préventive ou systématique, maintenance prévisionnelle ou conditionnelle et maintenance corrective.

QUI FAIT QUOI DANS L'ENTREPRISE ?

Monteur électricien ou Compagnon

Le monteur électricien réalise traditionnellement l'installation électrique d'un bâtiment par la mise en place du réseau de câbles qui distribue le courant, le raccordement des différents appareillages : tableaux électriques, dispositifs de sécurité, etc. Le monteur-électricien commence par prendre connaissance des plans architecturaux, des schémas de câblage ; il repère sur place la disposition des lieux. Puis il travaille à l'installation proprement dite :

  • réalisation des canalisations et des supports (traçage, percement des murs, scellements) ;
  • pose des câbles ;
  • montage de l'appareillage basse-tension : tableaux électriques, interrupteurs, prises de courant ;
  • mise en place des équipements d'éclairage, de chauffage, de climatisation ou de force motrice ;
  • raccordement des différents matériels.

En cours d'installation, il peut réaliser des opérations d'usinage mécanique (découpe, cisaillage, perçage, soudage...) qui lui permettent de construire les supports ou les armoires électriques. Lors de la mise en service, il contrôle l'installation avant la mise sous tension, effectue les essais (mesures, tests) et les réglages.

Si les aspects traditionnels de la profession subsistent (raccordement au réseau, câblages, pose de matériel d'éclairage ou de chauffage...), les activités du monteur-électricien s'appliquent désormais à des équipements très variés :

  • dans les logements et les bureaux, il effectue l'installation des réseaux électriques et domotiques qui assurent des fonctions de sécurité (alarme incendie, alarme anti-intrusion...) ou de gestion technique (conduite du chauffage et de la climatisation, commande automatique de l'éclairage ou de la ventilation) ;

  • il peut également participer à l'installation de systèmes de communication (téléphonie intérieure, réseau vidéo, recherche de personnes sur site...), de surveillance (détection intrusion ou incendie) ou de signalisation (téléaffichage, distribution de l'heure).

  • en milieu industriel, il met en place, raccorde et entretient les différents constituants d'un automatisme : moteur, convertisseur de courant, automate programmable (ordinateur industriel qui pilote les machines) ;

Le monteur-électricien est donc de plus en plus détenteur d'un ensemble de compétences qui lui permettent de connecter aussi bien des équipements courants forts (moteurs, etc.) que des systèmes courants faibles porteurs d'informations (dispositifs de contrôle/commande, sécurité, alarme, communication).

Agent de maintenance et le dépanneur

Il assure la maintenance des circuits électriques et des différents équipements : localisation de la panne, établissement d'un diagnostic, remplacement de la pièce ou du composant défectueux, remise en état de fonctionnement. Il agit à partir de schémas électriques ou de plans d'implantation, selon les règles de sécurité et la réglementation. Il peut effectuer des opérations d'installation ou de modification de matériels électriques.Il peut intervenir de manière préventive en assurant un suivi et un remplacement des matériels et composants obsolètes ou en fin de vie. Il suit alors des procédures prévues par l’entreprise et son client en s’appuyant éventuellement sur un système informatique de GMAO.Il peut également agir de manière corrective en intervenant en cas de panne d'équipements ou d'installations électriques. Il peut dans ce cadre agir dans le cadre de périodes d’astreinte 24h sur 24. Son intervention exige des compétences pour diagnostiquer la panne et effectuer la réparation en sécurité.

Chef de chantier

Animateur d'hommes avant tout, le chef de chantier fait la liaison entre les différents corps d'état. À partir des ordres, des plans et croquis qui lui sont transmis, il assure la bonne exécution des travaux.
Le Chef de chantier organise son travail autour de trois grandes activités :

1) Préparation de chantier
Sur les plans, il repère les diverses composantes de l'installation (disjoncteurs, tableaux électriques...) et vérifie le tracé des câbles (pas de coupure, liaison avec le réseau EDF...). Sur le terrain, il s'assure que les réservations (ouvrage de maçonnerie destiné au passage des canalisations électriques) ont bien été effectuées. Il organise les approvisionnements en matériels et outillages. Il examine avec les chefs d'équipe le planning prévu (quels objectifs atteindre, dans quels délais ? ) ; puis il répartit le travail. Lors de cette étape préparatoire, l'informatique est souvent mise à contribution : lancement des approvisionnements et établissement du calendrier des opérations.

2) Suivi de chantier
Le Chef de chantier vérifie la qualité et l'avancement des travaux, réajuste les approvisionnements et apporte aux équipes assistance et conseils.
Il peut aussi effectuer les corrections ou les modifications qui s'imposent afin de réagir très rapidement à tout événement imprévu (difficulté technique, absence de personnel...).

3) Après chantier
Une fois le chantier terminé, le Chef de chantier assiste à la vérification de l'installation électrique par un organisme de contrôle habilité. Il peut remettre à l'utilisateur différentes consignes d'exploitation et rédiger un guide d'entretien - maintenance.

Chef d'équipe

Le chef d’équipe est un monteur confirmé, qui possède des compétences techniques et peut coordonner des travaux avec différents intervenants de l’entreprise.
Il organise le travail des monteurs et compagnons en atelier ou sur le chantier et veille à l'avancement des travaux et à la conformité des ouvrages dont il a la responsabilité et l'exécution. Il est capable de réaliser les travaux les plus délicats ou d'assurer de manière permanente la conduite et l'animation d'une équipe composée d'ouvriers de tous niveaux. Largement autonome, sachant s'adapter aux techniques il peut être amené à effectuer des missions de représentation auprès des tiers.

Conducteur de travaux

C’est l’interlocuteur privilégié du maître d'œuvre qui coordonne les travaux des différents métiers, il dirige, planifie et contrôle les travaux sur le chantier. Sa fonction est polyvalente et demande un vif esprit d'organisation.
Pilote et organisateur de l'intervention de l'entreprise sur le chantier, il assure l'interface entre les clients, le bureau d'études, les achats, les autres intervenants présents sur le chantier et les équipes de monteurs. Il définit les modes opératoires et le planning du chantier et fait en sorte que les équipes possèdent les éléments nécessaires à la bonne marche de l'opération.
Il est le garant du bon déroulement des travaux sur le plan de l'exploitation, des délais et de la qualité. Il  assure un suivi administratif, contractuel, technique et financier tout au long du projet.

Ingénieur d'études ou de prix

Il est chargé du chiffrage du coût d'un projet depuis son examen initial jusqu'à sa transmission au service travaux. Il est en relation avec tous les services de l'entreprise et avec les fournisseurs. Il détermine de manière globale ou provisoire les procédés techniques, les méthodes d'organisation et le coût afin de constituer un avant-projet. Il peut intervenir également pour effectuer l'étude d'exécution, réexaminer les calculs et les méthodes et fixer les conditions de réalisation.

Chargé d'affaires

C'est à la fois un homme d'étude et de chantier. Il dépend directement du chef d'entreprise ou du directeur d'agence. Cette fonction demande de bonnes connaissances techniques, de la gestion, le sens du commerce et des relations humaines.
Le Chargé d'affaires conduit la négociation avec le client. Il est souvent une fois le contrat signé, le représentant unique de l'entreprise vis-à-vis du client, des fournisseurs et des sous-traitants et l'ensemble des services de l'entreprise qu'il anime en véritable chef d'orchestre. Il intervient en amont de l’affaire avec les techniciens d’études de prix et d’études techniques, puis pendant la réalisation avec les Conducteurs de travaux et les chefs de chantier et des sous-traitants de l’entreprise. Il coordonne également l’activité de tous les intervenants qui jouent un rôle dans le projet, juristes, préventeur sécurité, gestionnaire. Il peut également intervenir à l’exploitation de l’installation réalisée en proposant des contrats de maintenance et de performance énergétique.

Lexique technique

Les verbes du métier
Câbler, isoler, sertir, souder...
Les indispensables
Disjoncteur, fusible, interrupteur..
La route de l'électricité
Conduit, gaine technique, goulotte...
Sources, champs, énergie
Champ électrique, magnétique, charge, potentiel, tension...
Les mesures
Ampère, hertz, ohm, volt...
Les machines électriques
Moteur, générateur, transformateur...
De l'électricité à l'électronique
Circuit intégré (ou processeur), composants...
L'éclairage
Flux lumineux, luminance, lux...

Retrouvez l'intégralité du lexique en téléchargement

Vocabulaire en anglais

Modes d'emploi, guides d'utilisation, descriptifs techniques, etc. apportent de multiples occasions de rencontrer sur son passage des mots et expressions en anglais.

Voici un petit glossaire de celles qui concernent l'électricité en téléchargement