La filière Electricité

Un secteur en mouvement
Aujourd’hui, les applications de l’électricité sont d’usage courant dans les bâtiments, les industries, les transports … mais elles vont encore se développer et irriguer plus en profondeur nos activités. Le secteur de l’installation électrique bâtiment est au cœur de la convergence des réseaux d’énergie et de communication. Les entreprises de génie électrique répondent aux besoins d’une société de plus en plus connectée et consommatrice de technologies en proposant des offres associant infrastructures, services et maintenance.

 

 

DES INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES PARTOUT…

Logements, bureaux, administrations, bâtiments d'accueil, bâtiments industriels, réseaux extérieurs, signalisation, éclairage public...le métier d'électricien est le socle de multiples spécialités pour lesquelles les entreprises réalisent des travaux de toutes tensions.

L'activité traditionnelle est représentée par les réseaux de puissance (courants forts) c'est à dire l'électricité vue sous l’angle de l’énergie. On retrouve dans cette famille l'électromécanique, la régulation thermique (chauffage, climatisation, froid), la construction électrique (armoires, tableaux, pupitres, coffrets), le câblage, le contrôle et la mesure de l'énergie, etc.

L'activité autour des réseaux de communication (courants faibles) est plus récente et en pleine expansion (29% de l'activité des entreprises adhérentes). C'est l'électricité vue sous l’angle de l’information qui permet d'organiser, d’automatiser et de piloter les usages d’un bâtiment ou d'une installation. C'est le domaine de la domotique-immotique, de la Gestion Technique Centralisée, de la détection, programmation, du contrôle des consommations, des réseaux Voix-Données-Image, des sites informatiques, etc.

La tendance d’avenir est la conception de systèmes associant aujourd'hui courants faibles et forts. La compétence de l'électricien est donc de plus en plus souvent " plurielle ". Il n'existe d'ailleurs pas de limites d'intensité ni de tension entre les domaines des courants forts et des courants faibles.

CONNECTER, RÉGULER ET SÉCURISER LES BÂTIMENTS

Aujourd’hui, l’électronique et les technologies numériques s’intègrent progressivement et durablement dans le bâtiment. Les besoins en communication entre les équipements, les occupants et les exploitants d’un bâtiment ne cessent d’augmenter avec le développement de la communication d’entreprise et d’internet. Cette évolution se traduit par le développement des réseaux communicants (domotique, télécommunication, data centers, réseau voix-données-images) qui deviennent aussi indispensables qu’un réseau d’eau ou un réseau d’énergie électrique. Ces réseaux doivent donc être performants, évolutifs et disponibles.

RELEVER LES ENJEUX ÉNERGÉTIQUES

La facture énergétique pèse aujourd’hui dans toute décision d’avenir. Les exigences de performance énergétique des bâtiments renforcent le besoin de conseil et de services adaptés. La filière électrique apporte des réponses technologiques complémentaires d’un bâti performant. Des solutions d’automatismes, de mesures de consommations, d’optimisation de pilotage ou de communication à distance sont capables de générer des économies d’énergie importantes. Les entreprises de génie électrique ont un rôle prépondérant pour répondre à la prise en compte croissante des exigences environnementales dans la consommation d’énergie.

VALORISER LES ATOUTS DE L’ÉLECTRICITÉ

L’électricité est le vecteur énergétique le plus souple, le moins sujet aux ruptures d’approvisionnement et le plus adapté en termes de qualité et de propreté. En ville, la mobilité électrique contribue au bien-être, par la diminution drastique des pollutions et des nuisances sonores tout en réduisant la production des gaz à effet de serre. Alors que la part des énergies fossiles dans la production d’électricité diminue progressivement, les progrès constants accomplis dans le domaine du stockage de l’électricité ouvrent de nouvelles voies.

S’ADAPTER AUX NOUVEAUX USAGES

Moins consommer, répondre aux enjeux de l’évolution démographique et du vieillissement de la population, adapter les villes, les routes et les logements au développement de la mobilité électrique, les enjeux d’avenir sont multiples et convergent vers un développement significatif de nouveaux usages. Les bâtiments doivent s’équiper pour répondre aux besoins de distribution et d’efficacité énergétique, se doter d’éléments de communication internes et externes pour assurer des services de communication numérique. Des matériels évoluent vers des fonctions domotisées et communicantes pour répondre aux besoins de confort, de communication et de services numériques. Ils participent à la silver économie en proposant des réponses technologiques aux besoins d’autonomie des 30 % de la population qui aura plus de 60 ans en 2025, tandis que 12 % de la population souffrira d’un handicap. L’installation électrique est un métier d’avenir et pour longtemps.

En savoir plus sur les métiers